Que faire après une transaction d’entreprise ?

Bravo vous venez de réaliser une transaction d’entreprise ! Vous avez signé l’acte de cession chez le notaire récemment. Voici quelques conseils et informations à ne pas négliger. Restez vigilant sur les formalités restantes après une transaction d’entreprise Une fois la vente signée, il reste encore de nombreuses formalités à accomplir. Accompagner l’acheteur pendant plusieurs […]

par | 18 - 02 - 22

Bravo vous venez de réaliser une transaction d’entreprise ! Vous avez signé l’acte de cession chez le notaire récemment. Voici quelques conseils et informations à ne pas négliger.

Restez vigilant sur les formalités restantes après une transaction d’entreprise

Une fois la vente signée, il reste encore de nombreuses formalités à accomplir. Accompagner l’acheteur pendant plusieurs mois peut aussi être pertinent pour le vendeur. En effet, il s’agit souvent d’une période délicate pour la majorité d’entre eux. Il a souvent l’envie de continuer à diriger malgré la transaction d’entreprise effectuée.

Pour que le cédant et le repreneur profitent au maximum de cette phase de passation, le contrat d’accompagnement doit être fixé à l’avance :

  • le statut du cédant
  • la temporalité de l’accompagnement
  • le mode de rémunération (si existant)

Après la transaction d’entreprise… le lendemain, ni l’acheteur ni le vendeur n’avaient rempli les formalités. Celles-ci dépendent évidemment de la nature de l’acquisition.

Lorsque la vente porte sur un fonds de commerce, des formalités de publicité sont obligatoires pour permettre aux créanciers de s’opposer au paiement du prix si celui-ci est sous-évalué. En effet, légalement, l’acquéreur n’achète que l’actif et le passif reste à la société. Or, les créanciers se situent justement sur le passif. Ils peuvent exiger la dette et contester le prix dans les 10 jours suivant la publication dans les mentions légales ou dans le journal Bodacc. Dans les 15 jours suivant la transaction, il faut également se rendre au service des impôts pour enregistrement du contrat de vente.

Transaction d’entreprise: Voyez le bon dans le changement

Pensez à la retraite

Vous pouvez effectivement décider de prendre votre retraite. Dans ce cas, ne sous-estimez pas l’aspect utilitaire et source de savoir que vous véhiculez en tant qu’entrepreneur. Il est important de trouver des alternatives, rejoindre un club ou une association peut aider beaucoup dans le processus de marché secondaire.​​​ Cela pourrait être d’aider votre communauté locale, de siéger au conseil d’administration d’une organisation à but non lucratif ou d’un club lié à votre passe-temps, comme un club de golf ou un club de lecture. . Lorsque vous décidez de vendre, notre conseil est de passer une journée par semaine à essayer de nouvelles activités et à socialiser (famille, amis, anciens dirigeants passés par une vente, etc.) pour trouver l’inspiration et choisir votre futur équilibre de vie.

Créer une toute nouvelle entreprise

La transaction d’entreprise peut être une transition vers le démarrage d’une nouvelle entreprise ou d’une transaction d’entreprise en tant que repreneur. Par exemple, vous pourriez avoir un nouveau projet mais avoir besoin de fonds provenant de la vente de votre entreprise actuelle. Il est également possible que vous ayez vendu parce qu’un acheteur s’est présenté ou parce que vous vouliez une nouvelle entreprise. Dans ce cas, prenez du temps pour vous avant de vous lancer dans une nouvelle aventure : Faites le point sur votre situation financière et restez serein pour vous assurer d’investir votre argent dans des projets prometteurs.

Profitez en pour ne plus penser au travail

Une transaction d’entreprise peut aussi être l’occasion de démarrer un autre type de projet lié à une passion, un projet caritatif, une carrière politique ou un voyage. L’occasion de réaliser un rêve d’enfant, ou de concilier business et hobby.

Quel est l’intérêt d’être accompagné en vue de l’après transaction d’entreprise ?

Il est toujours intéressant de demander l’aide d’un expert après une transaction d’entreprise. Un conseiller financier compétent peut vous aider avec la planification et l’organisation des fonds après-vente. En déléguant la tâche d’organiser vos finances à un professionnel, vous pouvez vous assurer d’avoir un interlocuteur impartial et qualifié. Son premier souci est de discuter avec vous de vos souhaits et de vos objectifs à court, moyen et long terme. Si vous décidez d’acheter une nouvelle entreprise, de vous consacrer au tennis ou de participer à des courses classiques, votre structure patrimoniale sera différente. Vous recevrez également de nombreux conseils d’investissement au moment même où vous êtes sur le point d’avoir des nouvelles de votre flux de trésorerie. Un consultant vous aidera à déterminer la viabilité de votre projet, quel qu’il soit. Les impôts sont une option permanente et vous devez vous assurer qu’ils s’intègrent dans votre nouvelle vie !

En fonction de vos ressources et de vos besoins actuels et futurs, votre service des intérêts patrimoniaux vous propose des solutions sur mesure pour maximiser vos revenus et minimiser vos dépenses. Si vous réinvestissez les fonds directement dans une nouvelle société, la création d’une holding en amont de la cession évite de payer la taxe forfaitaire de 30% sur les plus-values ​​de cession de la société. En cas de retraite, vous êtes exonéré d’impôt sur le revenu, mais si vous n’optimisez pas votre patrimoine, vous pouvez être soumis à une IFI. Votre conseiller vous apportera toutes les solutions les mieux adaptées à votre situation et à vos envies.

Vendre sa boîte n’aura jamais été aussi simple !

🜸 www.vendremaboite.fr    –    ☎️ 06 49 52 96 29     –     📧 hermann@vendremaboite.fr

Facebook  –  Linkedin

Vendre ou acheter sa boîte n’aura jamais été aussi simple !

🜸 www.vendremaboite.fr    –    ☎️ 06 49 52 96 29     –     📧 hermann@vendremaboite.fr

Share This