Les 6 mythes autour de la passation d’une entreprise

La passation d'une entreprise est une décision réfléchie pour les dirigeants. Pour autant, elle comporte son lot de mythes et de paniques sans fondements. Nous vous en démystifions quelques uns... ou tout du moins nous allons essayer !

par | 14 - 07 - 22

 

aperçu d'un post-it avec inscrit "passation d'une entreprise"

« La passation d’une entreprise est un processus complexe »

Oui et non. En effet, ne pas connaitre les règles du jeu ou ne pas chercher à optimiser sa transmission peut rendre le processus de passation d’une entreprise complexe. Si jamais vous ne vous sentez pas à l’aise avec les démarches. Le plus simple reste de contacter un cabinet de transaction d’entreprise. Cela dit, il y a quelques petites astuces comme autour des ressources humaines ou de la trésorerie par exemple qui peuvent rendre les choses plus simple. Pour ça vous pouvez suivre notre « Minute conseil » sur les réseaux sociaux ou alors vous intéressez à certains de nos articles comme Les 6 grandes étapes d’une cession d’entreprise.

 

« Le vendeur et l’acheteur s’entendent rarement ! »

C’est très rare en réalité ! Au point où nous n’avons jamais eu le cas à Vendremaboite.fr. Il y a toujours des compromis à réaliser des deux côtés. Très souvent, avoir un intermédiaire qui va temporiser le jeu est le meilleur moyen d’arriver à ses fins !

 

« Préparer la passation d’une entreprise, cela prend du temps ! »

Oui et non. En effet, il est conseillé de prévoir deux années pour effectuer la passation d’une entreprise en bonne et dûe forme ! Cela dit, il existe des professionnels comme Vendremaboite.fr qui sont là pour effectuer un accompagnement de A à Z. L’idée est de vous libérer de cette tâche fastidieuse et d’accélérer toutes les démarches grâce à leurs réseaux. Ces cabinets s’occupent de tout en toute discrétion. Ils font l’audit de l’entreprise, la recherche du bon repreneur, la visite, … jusqu’à la signature officielle. Autrement dit, vous pouvez continuer de faire tourner votre business sans vous prendre la tête.

 

« Si je me lance dans une passation d’entreprise, je ne pourrai peut-être pas me rétracter »

Heuresement, il existe des portes de sorties ! A tout moment, le dirigeant actionnaire peut contrôler ses idées et ses projets. Evidemment, nous ne pouvons que conseiller d’être sûre de soi avant de se lancer. Une fois que vous apposez une signature, vouloir se rétracter est possible mais pas sans conséquences (très souvent financières).

 

« Le repreneur doit être une grande entreprise »

Absolument pas ! D’ailleurs, chez Vendremaboite.fr, nous faisons beaucoup de TPE et PME qui sont repris par des personnes seules ou des petites entreprises qui cherchent à se développer. En faite, la passation d’une entreprise peut se faire avec pas mal de types de repreneurs.

Le repreneur peut être une grande ou une petite entreprise
Le repreneur peut être un groupe d’individus
Le repreneur peut être une personne seule

« Les départs en retraite sont automatiques après la vente »

La passation d’entreprise ne signifie pas retraite pour le vendeur ! Ne serait-ce que pour l’âge du vendeur. Tout les vendeurs n’ont pas l’âge de partir en retraite ! De plus, un acheteur peut être intéressé par votre entreprise et ne pas vouloir vous mettre à la retraite, même si vous avez plus de 60 ans. De plus, il est possible de continuer à travailler pour votre entreprise après sa vente si vous le souhaitez (par exemple, en devenant consultant). Certains chefs d’entreprise vont accompagner des repreneurs pendant des mois ou des années, puis la notion de transmission prend tout son sens : partage de compétences, d’expérience, de savoir-faire, voire de mise en réseau, plutôt que transmission et/ou gouvernance de tout ou partie de la capitale. D’autres dirigeants voient dans cette diffusion une opportunité de se consacrer à des projets de vie personnels et professionnels. Une nouvelle aventure écrite autrement.

 

Conclusion

J’espère avoir répondu aux quelques mythes tournant autour de la cession d’entreprise ! Il faut la considérer comme une opportunité à saisir et non pas une crainte à avoir. La passation d’une entreprise n’est pas uniquement un moyen de racheter vos droits sociaux ou de faire face à des difficultés financières : elle peut également permettre de passer plus facilement des diplômes que vous avez suivi en cours d’apprentissage (licence professionnelle) au salariat ou encore vous donner accès à plusieurs expériences professionnelles différentes qui sont autant de facteurs favorables à votre employabilité future (ou votre retraite).

 

 

Vendre ou acheter sa boîte n’aura jamais été aussi simple !

🜸 www.vendremaboite.fr    –    ☎️ 06 49 52 96 29     –     📧 hermann@vendremaboite.fr

Share This